Fiche métier #5: Kinésithérapeute

kine

Les participants à des activités fatigantes comme le sport ont besoin d’un massage pour soulager les différentes douleurs ressenties au niveau de leur corps. À ce propos, la kinésithérapie représente une solution parfaite.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

C’est une technique focalisée sur la thérapie manuelle. Elle comprend plusieurs pratiques basées sur des massages et des exercices de gymnastique. Même si les experts dans ce domaine sont concurrencés par les appareils de massage pour pied, ils arrivent encore à attirer beaucoup de clients. En effets, les sportifs qui viennent de subir des blessures de types entorses ou fractures consultent encore les spécialistes en question. En outre, les patients souffrant d’autres maladies comme le rhumatisme, les troubles neurologiques et musculo-squelettiques… les privilégient également. Il y a même des personnes qui apportent leurs nouveau-nés atteints d’insuffisances respiratoires chez ce type de masseur. À titre d’information, la technique s’étend aussi sur un domaine particulier : l’esthétique. Pour se faire belles, beaucoup de femmes n’hésitent pas à se rendre chez le kinésithérapeute.

Où les professionnels exercent-ils leur profession ?

massage2

Certains kinésithérapeutes choisissent la structure libérale. Ils se regroupent et s’associent généralement avec d’autres professionnels paramédicaux. Le but est d’alléger leur participation en matière de location d’un centre médical ou d’un grand cabinet de rééducation. Les autres, quant à eux, décident de travailler en étroite collaboration avec toute l’équipe soignante au sein d’un centre hospitalier. Notons que les nouveaux diplômés ou les débutants en la matière se contentent de travailler en tant que remplaçants jusqu’à ce qu’ils obtiennent des expériences leur permettant d’ouvrir leur propre cabinet. Bien entendu, ils touchent le salaire moyen d’un débutant.

Autres détails importants sur le fameux métier

De bonnes perspectives s’ouvrent à ceux qui veulent encore exercer cette profession. Le marché demeure large, aussi bien à la campagne qu’en ville. C’est ainsi, car les citadins ont parfois marre de faire la queue pour consulter des médecins. D’autre côté, les paysans manquent parfois de possibilité et ils rêvent de revenir à la méthode traditionnelle y compris le massage. Il convient quand même de signaler qu’avant d’implanter un cabinet médical à la campagne, il est conseillé de mener une enquête. Cette dernière doit se pencher sur le voisinage, mais également sur les habitudes de la population en termes de traitement médical. Cette initiative permet d’éviter les mauvaises surprises.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *