Fiche métier #8: Joueur de poker pro

Voici un métier pour le moins original ! Le joueur de poker professionnel ne vit pas comme les autres. Il ne connaît pas les collègues, les patrons, le métro… généralement, il passe son temps devant son PC à jouer avec d’autres joueurs virtuels.

Formations et qualités

Il n’existe pas de formation à proprement parler pour devenir un joueur de poker professionnel. Il est toutefois recommandé de passer par une filière scientifique car c’est un métier qui exige des compétences mathématiques et statistiques. Il est aussi possible et conseillé de suivre des formations payantes avec des joueurs professionnels (mais attention aux arnaques puisqu’il s’agit de formations privées), de toujours se tenir au courant car ce métier évolue sans cesse, d’analyser son jeu régulièrement mais également d’avoir un « mentor » ou un groupe de joueurs pour échanger sur sa stratégie, son jeu, sa variante et pour le côté psychologique aussi. Il s’agit d’un métier exigent qui nécessite donc beaucoup de travail constant.

Ce métier exige aussi une grande patience, car pour être stable et rentrer de l’argent, il faut savoir prendre le moins de risque possible et jouer en fonction des statistiques. Oubliez les films ou le héros fait all-in et fini par gagner le jackpot, dans la vrai vie, le joueur de poker grappille de petits sommes encore et encore et les « gros coups » sont très rares.
Il faut aussi avec une excellente résistance au stress car le joueur met tout le temps sa cagnotte en jeu et sa réussite dépend entièrement de son jeu. D’un point de vue psychologique il faut aussi parvenir à rester maître de ses émotions et avoir une certaine empathie puisque le joueur doit parvenir à décoder la stratégie de son adversaire mais également les cartes qu’il a en main ou encore son niveau d’émotion, de stress, s’il bluffe…

Enfin, il est important de se forcer à avoir une vie saine et un rythme régulier pour pouvoir exercer ce métier le plus longtemps possible. Horaires régulières (alors que certains joueurs jouent la nuit pour pouvoir affronter des joueurs américains), alimentation saine, activité physique, dormir à heures fixes, cercle social… Il y a en effet une part de joueurs qui ne parviennent pas à se stabiliser dans ce métier car ils se laissent tenter par d’autres jeux d’argent qu’ils ne maîtrisent pas (notamment ceux proposant des codes promo), ou encore parce qu’ils vivent la nuit, font la fête…

Un métier souvent temporaire

Il faut savoir que la grande majorité des joueurs de poker professionnels ne font cela toute leur vie. Il s’agit souvent d’un métier temporaire puisqu’il est très difficile, techniquement et psychologiquement, et comporte une part d’ennui. En effet, le joueur est souvent seul et pour parvenir à se tirer de l’argent régulièrement il joue souvent avec des joueurs moins bons que lui, des « fishs » dans le jargon, et reste sur des limites qu’il maîtrise, en gagnant de petits lots à chaque fois. De plus, il n’est pas rare que le joueur perde toute sa bankroll, sur un coup de tête par exemple un jour où il n’est pas de bonne humeur. Bien qu’il puisse se « refaire » une fois, deux fois… en général, quand il perd tout, surtout si cela n’est pas la première fois, il abandonne son métier et se reconvertit. Côté reconversion, il n’existe que très peu de débouchés à l’issu de ce métier, les anciens de joueurs de poker s’orientent vers un tout autre métier après quelques années passées à joueur à ce jeu de carte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *